Les Objectifs SMART, la Solution pour Réussir vos Projets

Les Objectifs SMART, la Solution pour Réussir vos Projets !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Définir des Objectifs SMART est le meilleur moyen d'atteindre votre but. Mais qu'est-ce qu'un Objectif SMART ?

Il ne viendrait à l’idée de personne de monter l’Everest sans préparation, n’est-ce pas ? Il est plus probable qu’avant de vous lancer dans une telle ascension, vous fassiez la liste de tous les paramètres à prendre en compte et que vous vous entraîniez assidument avant de réaliser ce challenge. C’est évident puisque votre vie en dépend…

Par contre la plupart du temps, on a naturellement tendance à se fixer des objectifs trop flous et on échoue. Honnêtement, qui ne s’est jamais dit : « Oulala, l’été approche, je vais perdre quelques kilos avant de me mettre en maillot sur la plage »… Et est, bien évidemment, arrivé·e au bord de l’eau en faisant le même poids qu’au moment de cette grande prise de décision ? Alors que si nous nous étions dit : « Il me reste 3 mois pour perdre mes 6 kilos en trop, donc 6 jours sur 7 je ferai attention à mon alimentation, en favorisant les aliments peu caloriques et chaque lundi, mercredi et vendredi j’irai à la salle de sport en sortant du travail », nous aurions maximisé nos chances de réussite en formulant un Objectif SMART.

Bien entendu, les Objectifs SMART fonctionnent dans tous les domaines, mais ils sont d’autant plus utiles dans le milieu de l’entreprise, et tout particulièrement dans la mise en place de vos Stratégies Digitales.

Pourquoi parle-t-on d'Objectif SMART ?

Vous vous en doutez, les objectifs SMART ne s’appellent pas ainsi car ils sont intelligents, élégants et futés (même si ce n’est pas totalement incohérent…).

Il s’agit là d’un acronyme, que l’on doit à George T. Doran et qu’il a présenté pour la première fois, en 1981, dans son article There’s a smart way to write management’s goals and objectives.

Un objectif SMART est un objectif qui est à la fois Spécifique, Mesurable, Atteignable (mais Ambitieux), Réaliste et Temporel.

Voyons cela de plus près…

S pour Spécifique

Objectif SMART avec un S comme Spécifique

Pour avoir une chance d’être atteint, un objectif doit être précis. En effet, si je vous dit : « Je veux augmenter mes ventes », pensez-vous que je vais réussir ? Il y a peu de chance, surtout si je travaille en équipe, puisque personne ne sait quoi faire… Par contre, si je vous dit : « Je veux augmenter mon chiffre d’affaire de 10% en 3 mois, en créant des vidéos de présentation de mes produits et en les diffusant sur mon site et mes réseaux sociaux », là vous voyez tout de suite en quoi consiste l’objectif et ce qu’il faut mettre en place pour l’atteindre.

Pour rendre vos objectifs plus spécifiques vous pouvez vous aider des 5Ws ou du QQOQCCP. Pour autant, il est inutile de répondre à toutes ces questions pour avoir un objectif SMART. Ces deux méthodes sont des supports de réflexion, pas une grille dont vous devez cocher toutes les cases.

QQOQCCP

M comme Mesurable

Objectif SMART avec un M comme Mesurable

Pour savoir si votre objectif est atteint, vous avez besoin de définir le (ou les) KPI à contrôler. Si vous souhaitez courir x kilomètres en x minutes, vous vous chronométrerez pour vérifier votre performance. Eh bien, pour vos objectifs professionnels c’est la même chose ! Par exemple, si mon objectif est : « augmenter  de 30 % le taux d’interaction  sur ma page Facebook, en créant des publications à forte valeur ajoutée et engageantes, au rythme de 5 par semaine », je devrais alors ajouter : « Pour suivre cet objectif, j’utiliserai le KPI « Interactions avec la publication » présent dans les statistiques de Facebook ».

A comme Atteignable (mais Ambitieux)

Objectif SMART avec un A comme Atteignable

Si vous êtes du genre à ne pas résister au défi sous-jacent de la phrase : « De toutes manières, tu n’y arriveras jamais », vous comprendrez rapidement l’enjeux du A de SMART.

Votre objectif SMART doit être suffisamment ambitieux pour que vous ayez envie de relever le challenge, tout en restant atteignable (pour vous prémunir d’un échec inévitable)

Imaginons que je vous fasse trois propositions :

Proposition 1 : « Tu n’arriveras jamais à écrire ton livre blanc en quinze jours »

Proposition 2 : « Tu n’arriveras jamais à écrire un roman de 300 pages en deux jours »

Proposition 3 : « Tu n’arriveras jamais à écrire une newsletter d’ici 6 mois »

Il y a fort à parier que

  1. vous deveniez soudainement très motivé·e par la rédaction votre livre blanc (proposition 1)
  2. vous ne tentiez même pas d’écrire le roman (proposition 2)
  3. vous repousserez de jour en jour la rédaction de cette newsletter (proposition 3), car vous aurez toujours quelque chose de plus urgent à faire sur votre To-do List

Pour cette étape il est impératif que vous preniez le temps de bien « doser » votre objectif !

R comme Réaliste

Objectif SMART avec un R comme Réaliste

Il est temps de vous poser les bonnes questions :

  • Est-ce responsable d’investir autant dans cet objectif (en temps, en personnel, en argent, etc.)?
  • Est-ce que cet objectif sera suffisamment rentable pour être valable ?
  • Est-ce que cet objectif doit réellement être ma priorité ?

 

Bref, cet objectif offre-t-il une vraie plus-value ? Ou, au contraire, est-il trop superficiel, anecdotique, contre-productif, voire dangereux...

Exemples :

  1. Pour une grande entreprise, mobiliser une équipe de trois personnes pour développer une opération marketing est un objectif réaliste / Pour une TPE, mobiliser une équipe de trois personnes pour développer une opération marketing est un objectif dangereux (même si vous avez les moyens financiers d’embaucher 3 personnes, il est vraisemblable qu’au moins deux d’entre elles seraient plus utiles dans d’autres départements).
  2. Pour une personne en surpoids, perdre 10 kilos est un objectif réaliste / Pour une personne ayant un IMC normal, perdre 10 kilos est un objectif dangereux.

Même si dans l’absolu, vous avez les moyens (humains, financiers, matériels, etc.) de mener à bien votre objectif, vous devez toujours vous demander si cet objectif est cohérent avec la situation actuelle de votre société (de votre vie personnelle, de votre santé, etc.). C’est une condition sine qua none pour vous ayez un objectif SMART.

T comme temporel

Objectif SMART avec un T comme Temporel

Pour qu’un objectif soit SMART, il doit avoir un début et une fin. La date de fin ne doit pas être trop proche de celle du début, au risque de devoir bâcler l’objectif (et donc de voir ses chances de réussites se réduire). Pour autant, la date de fin ne doit pas, non plus, être trop lointaine, au risque d’oublier cet objectif au fond d’un tiroir.

Le fait d’avoir une deadline correctement définie permet de rester concentré sur l’objectif, de motiver les équipes (ou soi-même) et de savoir quand et comment mettre en place les actions nécessaires.

Pour bien comprendre l’importance de donner une date de fin à un projet, j’aimerais faire une analogie avec la vie de tous les jours. J’ai des amis que je vois régulièrement et d’autres que je vois beaucoup moins souvent. Pourtant, j’ai autant d’affection et de complicité avec les uns qu’avec les autres. Un jour, je me suis demandée quels facteurs menaient à cette situation. Au bout d’un certain temps, j’ai compris le pourquoi du comment. Il s’avère que certains amis m’appellent et me disent : « On se voit samedi prochain, chez nous, chez vous ou ailleurs, peu importe, mais on bloque la date ! »; et d’autres qui me disent : « Il faut absolument qu’on se voie, tu me fais signe quand tu as un moment de libre ». Nous finissons toujours par trouver « un moment de libre », mais la vérité c’est que si nous avions fixé une date immédiatement, ce « moment de libre » serait arrivé beaucoup plus tôt.

Dans le cadre professionnel, c’est exactement la même chose. Donner une date (ou une durée) permet de rendre un objectif réel, concret et important.

Aller plus loin avec les Objectifs SMART...

Vous l’aurez compris, prendre le temps de définir des objectifs SMART vous permettra de gagner en efficacité. Ils vous éviteront de perdre du temps, de l’argent et de l’énergie dans des objectifs mal ciblés. Grâce à eux, vous aurez toutes les cartes en main pour rester motivé·e et pour guider votre équipe vers la réussite de votre projet.

Dans le cas d’une stratégie digitale, il peut être intéressant de combiner les Objectifs SMART avec les 5S du Marketing Digital. Vous serez ainsi sûrs et certains que vos objectifs couvrent l’intégralité des enjeux d’une bonne stratégie digitale, tout en étant parfaitement adaptés à votre entreprise.

Pour finir, je vous propose cette infographie qui résume tous les composants d’un Objectif SMART.

J’espère que cet article vous aura aidé, n’hésitez pas à le partager et à le commenter !

Objectifs SMART

Photo Isabelle BeBo

IsabelleBeBo

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jours
Heures
Minutes

Disponible le 17 juin 2020

Voulez-vous que je vous prévienne par email le jour de la sortie ?

Jours
Heures
Minutes

Disponible le 10 juin 2020

Voulez-vous que je vous prévienne par email le jour de la sortie ?

Copiez cette adresse et collez là dans votre agrégateur de flux :

https://www.bebocommunication.fr/feed/

Merci beaucoup et à bientôt !

En cliquant sur « je suis d’accord » ou en poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez les CGU / politique de confidentialité et les cookies nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. En savoir plus.

Je vous propose deux formes de photographies : les photos « traditionnelles » et les photos « iPhone ».
 
Les photos traditionnelles : Prise de vue avec DSLR.
Les films iPhone : Prise de vue (et retouches) avec un iPhone.
 

Capturer un sourire, sublimer un produit, présenter l’ambiance d’un événement, etc. Les photographies sont le moyen le plus rapide et le plus pérenne de capturer les moments importants de la vie de votre société.

La prise de vue avec un DSLR permet de travailler avec divers optiques et de jouer avec tous les paramètres de réglages (vitesse, ouverture, ISO) afin d’obtenir exactement l’effet voulu.

La prise de vue avec l’iPhone permet un workflow très fluide avec les Réseaux Sociaux. Grâce à l’utilisation de lentilles externes et dédiées, il est possible de simuler l’utilsation  d’objectifs variés. Les applications pro permettent de récupérer un certain contrôle sur les réglages de prises de vue. Et si vous doutez encore de la qualité des photos iPhone, sachez qu’il existe un concours qui récompense chaque année les meilleures photographies prisent avec ce smartphone : l’Iphone Photography Awards (IPPAWARDS). Les photos lauréates devraient vous faire changer d’avis !

LightRoom étant présent et identique à la fois sur ordinateur et sur iPhone, la post-production pourra se faire, dans la majeure partie des cas, indifféremment sur un support ou sur l’autre. Le passage sur ordinateur sera cependant privilégié si des retouches Photoshop, ou Affinity Photo, s’avèrent nécessaires (suppression de petits défauts par exemple).

UTILISATIONS :

Les photos peuvent servir de support pour les publications, les stories, les Social Ads… Vous pouvez présenter un nouveau produit, faire partager un de vos événements à votre communauté, réaliser un tutoriel pour faciliter la prise en main de votre produit, illustrer votre blog ou votre Newsletter, etc.

LOGICIELS :

Retouches : LightRoom, Photoshop, Affinity Photo

Retouches iPhone : LightRoom, PS Express

Photos iPhone : ProCam

RÉFÉRENCES :

Ayant choisi l’option Cinéma Audio Visuel pour le BAC, mon oeil est activement formé à comprendre et construire une image depuis que j’ai 16 ans…

Diplômée de l’ESRA, j’ai eu une formation sur la prise de vue filmique et photographique de deux ans (la troisième année étant mon année de spécialisation en montage).

J’ai poursuivi mon apprentissage de la photographie par une pratique régulière et l’autoformation.

 

Soyons honnête, qui n’a jamais eu une image négative d’une société, simplement car son site internet était mal structuré, utilisait des couleurs criardes ou des éléments qui clignotaient ? Soigner le graphisme de ses supports de communication, c’est soigner sa présentation. Vous n’iriez pas en rendez-vous client habillé·e n’importe comment ? Eh bien, dites-vous que vos Réseaux Sociaux, ainsi que votre Site Internet, ce sont votre image en ligne.

Pour que vos clients vous reconnaissent immédiatement, quel que soit le support de communication que vous utilisiez, il est impératif de vous créer une identité visuelle forte.

C’est dans ce cadre là que je vous propose de créer votre charte graphique. Grâce à elle, vos clients vous reconnaitront en un clin d’œil.

À partir de votre charte graphique, je pourrai ensuite construire vos éléments de communication de manière cohérente. Je vous propose à la fois du graphisme « fixe » et des animations vidéos simples. 

Les graphismes « fixes » peuvent être, par exemple, du flat design, des publications pour vos réseaux sociaux, de la mise en page, etc.

Les animations vidéos peuvent être une animation de logo, une animation de texte, du motion design, du GIF, des Cinemagraphs, etc.

UTILISATIONS :

Le graphisme web offre de nombreuses possibilités d’utilisations. Il est possible de créer des bannières publicitaires, des newsletters, et plus largement, tous les éléments visuels de votre site, de votre blog et de vos pages sur les Réseaux Sociaux.

Le graphisme va également être très important dans la création de vos publications et de vos publicités sur les Réseaux Sociaux.

LOGICIELS :

Image :  Illustrator, Photoshop, Affinity Designer, Affinity Photo

Vidéo : After Effect

RÉFÉRENCES :

Ayant choisi l’option Cinéma Audio Visuel pour le BAC, mon oeil est activement formé à comprendre et construire une image depuis que j’ai 16 ans…

Passionnée par tout ce qui se rapporte à l’image, je me suis formée en autodidacte au graphisme, notamment grâce aux tutoriels de Tuto.com.

Si les tutoriels m’ont également beaucoup apporté dans ma pratique d’After Effect, j’ai toutefois débuté mon apprentissage de ce logiciel par une formation de trois semaines chez M2i, en 2011.

Mettre en forme un contenu rédigé par vos soins ou construire un discours en partant d’une feuille blanche, toutes les options sont possibles.

Écrire pour les Réseaux Sociaux et pour Internet, c’est savoir adapter le discours de la marque au langage de ses clients. C’est également, savoir prendre en compte le SEO (dans le cas d’écriture d’articles de blog) ou savoir rédiger des argumentaires efficaces (dans le cas de création de Newsletters).

Rédiger des publications pour les Réseaux Sociaux, c’est également savoir gérer les différents types de hashtags, les appels à l’action et bien entendu savoir répondre aux commentaires laissés par vos clients.

UTILISATIONS :

Les textes sont au cœur de toutes vos communications digitales. Il n’y a pas de publications, pas de Social Ads, pas d’articles de blog, ni de Newsletter, sans Copywriting.

Les emails, et notamment les Newsletters, offrent un des ROI les plus élevés de toutes les solutions marketing. Créer des Newsletters soignées et efficaces sont donc un des principaux enjeux de votre stratégie digitale.

Vous pouvez également proposer à vos prospects des Livres Blancs (eBooks, Fiches PDF, ou autres) afin de vous construire une base de données de prospects qualifiés, puisque intéressés par votre sujet.  Leur rédaction demande du temps et doit respecter certains codes. Il peut donc être très utile de les faire rédiger (ou retravailler) par une personne extérieure à votre domaine, et qui aura le recul nécessaire à cet exercice.

Enfin, répondre aux commentaires laissés sur vos Réseaux Sociaux et sur vos articles de blog, c’est aussi savoir gérer les commentaires négatifs. Faire face à un Bad Buzz, plus ou moins important, peut faire peur… Mais en respectant certains codes et en faisant preuve d’écoute, de diplomatie, voire de fermeté polie, le problème devrait se résoudre rapidement.

LOGICIELS :

Mailing : MailChimp

Mise en page : Pages, Keynote, Affinity Publisher

Blog : Wordpress

Outils SEO

RÉFÉRENCES :

De formation littéraire, j’ai toujours aimé écrire. Je me suis formée au Copywriting de manière autodidacte, en suivant des cours en ligne (par exemple le cours « 30 Copywriting Secrets from the Best Ad Campaign of All Time » de Alan Sharpe) et en lisant des ouvrages spécialisés (comme « Augmenter le trafic de son blog » de Florence Tran).

Concernant tout ce qui se rapporte spécifiquement aux Réseaux Sociaux, je me suis formée via la plateforme OpenClassRooms et sa formation dédiée.

Enfin, j’ai obtenu le score de 898/1.000 au concours du Certificat Voltaire, le concours de référence pour l’orthographe, en France.

Je vous propose deux formes de films : les films « traditionnels » et les films « iPhone ».
 
Les films traditionnels : tournages légers avec DSLR et/ou caméra d’action.
Les films iPhone : tournés (et potentiellement montés) avec un iPhone.
 
Faire un film avec un iPhone peut sembler un peu bas de gamme, et pourtant, des réalisateurs connus, tels que Michel Gondry et Steven Soderbergh, ont déjà franchi le pas.
 
L’iPhone permet de filmer en 4K, de varier les vitesses d’enregistrement et de choisir entre le format horizontal et le format vertical.
De nombreux accessoires, tels que des micro-cravates, des lentilles additionnelles ou encore des stabilisateurs, peuvent transformer un iPhone en une petite caméra professionnelle.
 
Bien entendu un iPhone ne rivalisera jamais avec un DSLR à plusieurs milliers d’euros, mais pour une diffusion sur les Réseaux Sociaux, il reste un compromis des plus intéressants. L’iPhone offre une souplesse d’utilisation incroyable, un flux de production parfaitement adapté aux Réseaux Sociaux et une qualité d’image irréprochable.

UTILISATIONS :

Les vidéos peuvent servir de support pour les publications, les stories, les Social Ads… Dans la mesure où le format vidéo est celui qui engendre le plus fort taux d’engagement, il est conseillé de l’utiliser le plus souvent possible.

Vous pouvez présenter un nouveau produit, faire partager un de vos événements à votre communauté, réaliser un tutoriel pour faciliter la prise en main de votre produit, faire le making of d’un tournage « lourd » ou d’un shooting photo, réaliser une publicité internet, etc.

LOGICIELS :

Tournage iPhone : Filmic Pro

Montage : Premiere Pro, Final Cut X

Montage iPhone : LumaFusion

RÉFÉRENCES :

Diplômée de l’ESRA section Montage Vidéo

15 ans d’expérience professionnelle dans le montage

Certifiée des Gobelins pour leur MOOC Tourner et monter un reportage pro avec son smartphone