Réseaux sociaux et entreprise : entretien avec Albert de Sos Ciné

Réseaux Sociaux et Entreprise : Entretien avec Albert de Sos Ciné

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Les Réseaux Sociaux peuvent être un véritable atout pour une entreprise. Partage d'expérience avec Albert de Sos Ciné.

Le lien entre les réseaux sociaux et l’entreprise est au cœur de ce blog. Je vous donne régulièrement des conseils pour améliorer la présence de votre entreprise sur les réseaux. Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous présenter un cas concret de stratégie social media réussie. Je suis donc partie à la rencontre d’Albert, le fondateur de Sos Ciné.

Les réseaux sociaux peuvent être une véritable opportunité pour les entreprises. Certaines arrivent même à se créer des communautés fortes et investies. C’est, notamment, le cas de Sos Ciné.

Sos Ciné c’est quoi ? C’est une idée (un peu folle) qui a germé dans la tête d’Albert Piltzer lorsqu’il avait 30 ans. À cette époque là, Albert travaille dans une société de production audiovisuelle. Au fur et à mesure des projets, il se rend compte de la complexité de louer du matériel de tournage. Les prestataires demandent de très grosses cautions, il faut monter des dossiers solides…

Albert comprend alors que beaucoup de passionnés ne peuvent pas avoir accès à ce type de prestation. En parallèle, le matériel de tournage, grâce au numérique, devient de plus en plus abordable. Les petites sociétés de production investissent dans du matériel et cherchent à louer, ponctuellement, de la lumière, des objectifs, des retours-vidéo (ou autres) pour accessoiriser leur propre matériel. C’est alors que l’idée d’Albert prend tout son sens. Il crée Sos Ciné et y propose du matériel de tournage peu coûteux pour tous ceux qui n’ont pas accès aux prestations des gros loueurs.

Alors, pensez-vous qu’une entreprise parisienne de location de matériel audiovisuel puisse atteindre les 10 000 abonnés sur Instagram ? Presque autant sur Facebook ? Avoir plus de 4 000 abonnés sur Youtube et une communauté qui grossit à vue d’oeil sur Twitch et Twitter ?

C’est le pari qu’Albert s’est lancé, il y a 5 ans… Pari gagné !

Je suis allée à la rencontre d’Albert dans les locaux de Sos Ciné, plus précisément dans son studio Youtube/Twitch, et nous avons discuté réseaux sociaux, entreprise et influence.

Je vous livre ici notre entretien.

Bonjour Albert, peux-tu nous dire comment tu as pris conscience de l'importance des Réseaux Sociaux dans la vie de ton entreprise ?

Je connais leur importance depuis très longtemps car, dans une autre vie, je m’occupais de gérer des boîtes de nuit et j’étais le premier mec à organiser des soirées avec des groupes MSN. Je passais par un site qui s’appelait Zepeople (c’était avant Sortir à Paris et autres sites du genre). Il y avait déjà des « communautés » avec des photographes qui prenaient en photo les personnes présentes dans la boîte. On postait les photos sur le forum et les gens y parlaient d’eux-mêmes et des photos. Donc, j’ai compris l’intérêt de ce type de communication avant Facebook, puisque c’était dans les années 2000… ça fait un paquet d’années quoi !

Quand tu as créé Sos Ciné, avais-tu déjà en tête ta stratégie sur les Réseaux Sociaux ?

Oui, j’avais déjà une stratégie mais d’abord sur les forums professionnels puisqu’il fallait déjà que je me fasse connaître des professionnels pour être « validé ». Donc, j’ai débuté avec les forums Le Repaire, Cinéaste.org, et autres. Je suis allé sur ses forums pour trouver des adresses mails, des pseudos, puis je contactais les gens en messages privés. Toute la journée, je me mettais devant un ordinateur, dans un bureau, et je discutais avec des gens. Tout simplement.

Penses-tu que Sos Ciné aurait connu la même évolution sans les Réseaux Sociaux ?

Alors, il ne faut pas confondre « Réseaux Sociaux » et « Communication de masse« . Facebook a permis de faire de la communication de masse, mais le réseau social existe indépendamment d’internet. Le réseau social, tu l’as dans la vie de tous les jours en faisant des rencontres, en allant à des festivals… Ça, c’est du « réseau social ».

Le réseau social web te permet d’étendre et d’exploser. Si on prend l’exemple de Sos Ciné : on est un loueur dans le 18ème et on a une zone d’achalandise qui est Paris et Île-de-France. Les réseaux sociaux aident mais on peut faire sans… Ça prendra juste plus de temps !

Publication facebook réseaux sociaux et entreprise

Tu as fait le choix d'utiliser les réseaux sociaux pour développer ton entreprise. Quel rapport entretiens-tu avec eux ?

Ben, pour moi c’est un boulot en fait. J’ai des heures dans la journée qui sont destinées à travailler au contact de la communauté qui nous suit, à répondre à leurs questions, à publier, à monter, etc.

C’est encadré, c’est vraiment un taf ! Je différencie complètement le travail que je fais sur les réseaux sociaux (la communication, le personnage, etc.) de ma vie privée. Une fois que j’arrive chez moi, j’éteins tout et c’est fini.

Quand tu as commencé à t'intéresser à l'influence, tu cherchais des influenceurs qui pourraient travailler "avec" toi, et non pas "pour" toi, c'est bien ça ?

Oui. Je pensais qu’il y avait une situation qui était « win-win ». Quand je me suis rapproché des influenceurs, c’est parce que je pensais qu’ils allaient trouver en moi, et en ma structure, des leviers dont ils allaient avoir besoin. Que j’allais devenir indispensable pour eux. Puis ensuite, ils m’ont demandé ce que je voulais en échange

Finalement, tu es toi-même devenu un influenceur...

Influenceur c’est un bien grand mot… On a une communauté de 10 000 personnes qui est très active, je reçois entre 10 et 80 messages par jour sur Insta, pareil au téléphone. C’est très lourd à gérer. Je suis allé les chercher un par un. Quand je travaille sur mes réseaux sociaux, je vais « spotter » (observer) des comptes Instagram que j’aime bien. Puis, une fois que j’ai regardé le compte, je leur envoie un message personnalisé et j’essaie d’entamer la discussion avec eux.

Et ils te répondent souvent ?

Pas mal ! Parce qu’en fait, je leur envoie un message, je ne fais pas le robot. Il y a des gars qui utilisent des robots pour envoyer des DM sur Insta et qui font grossir leur audience comme ça. Non, moi je contacte réellement une personne parce que son profil m’intéresse. Ce sont souvent des chefs opérateurs, donc des gens qui peuvent potentiellement être mes clients parce que je ne perds pas de vue mon objectif commercial. Je travaille à ce moment-là, ça me plait mais je dois rapporter de l’argent à l’entreprise.

Ce qui m'a beaucoup plu dans ta manière de gérer les réseaux sociaux de ton entreprise, c'est que tu l'axes beaucoup sur "l'aide à ta communauté"...

J’ai lu beaucoup de bouquins d’économie et je me suis beaucoup intéressé au socialisme, au capitalisme et autres… Et je me suis dis : « Tiens, il y a un truc bizarre dans le capitalisme, c’est l’accumulation de richesses sans limite« .

Je me suis dit qu’on ne pouvait pas faire ça, car une fois que tu as épuisé le lac, il n’y a plus d’eau. Je me suis donc demandé comment je pourrais créer une entreprise capitaliste qui soit sociale. Donc, une entreprise qui a besoin d’accumuler des richesses sans limite, mais dont la source n’est pas tarissable.

Le savoir est une denrée qui n’est pas tarissable. Tu peux le transmettre à autant de personnes que tu le veux, tu ne le perds jamais. La location c’est pareil : je peux louer le matériel autant de fois que je le veux, et je ne le perds pas.

SOS CINE LE LIVE réseaux sociaux et entreprise

Ensuite, je me suis dit que j’arrivais dans un milieu, où il y avait une bulle économique… Avec des gens qui travaillaient dans ce secteur en vase clos. Comme un lac sans rivière pour l’alimenter, puisque le nombre de clients était limité (principalement des boites de production). Donc quand j’arrive dans ce secteur, ma première option est de « piquer » les clients des autres. Ma deuxième option est de faire en sorte que des gens qui ne louaient pas se mettent à louer et apporter ainsi de l’eau à mon moulin en créant un cercle vertueux.

Tu ne peux créer un business model intelligent et durable, que sur un fonctionnement où tu apportes de la valeur ajoutée à ce que tu fais.

Si tu devais donner un conseil au patron d'une petite entreprise qui veut se lancer sur les réseaux sociaux, ce serait lequel ?

Ne pas perdre de vue son objectif et prendre du plaisir. Les réseaux sociaux peuvent l’aider à vendre et à se faire connaître, comme pour nous. Effectivement, si ça devient une charge pour ton entreprise et que ça la met en danger, arrête-toi… En revanche, si ça te permet de subvenir à ton besoin en fond de roulement, de manière purement comptable et stratégique, éclate-toi !

La stratégie d’Albert sur les réseaux sociaux et sa vision de l’entreprise vous ont plu ? Retrouvez le replay de Albert le Live, sur Youtube.

Vous pouvez retrouver Albert et Sos Ciné sur les réseaux sociaux :

Photo Isabelle BeBo

IsabelleBeBo

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jours
Heures
Minutes

Disponible le 17 juin 2020

Voulez-vous que je vous prévienne par email le jour de la sortie ?

Jours
Heures
Minutes

Disponible le 10 juin 2020

Voulez-vous que je vous prévienne par email le jour de la sortie ?

Copiez cette adresse et collez là dans votre agrégateur de flux :

https://www.bebocommunication.fr/feed/

Merci beaucoup et à bientôt !

En cliquant sur « je suis d’accord » ou en poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez les CGU / politique de confidentialité et les cookies nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. En savoir plus.

Je vous propose deux formes de photographies : les photos « traditionnelles » et les photos « iPhone ».
 
Les photos traditionnelles : Prise de vue avec DSLR.
Les films iPhone : Prise de vue (et retouches) avec un iPhone.
 

Capturer un sourire, sublimer un produit, présenter l’ambiance d’un événement, etc. Les photographies sont le moyen le plus rapide et le plus pérenne de capturer les moments importants de la vie de votre société.

La prise de vue avec un DSLR permet de travailler avec divers optiques et de jouer avec tous les paramètres de réglages (vitesse, ouverture, ISO) afin d’obtenir exactement l’effet voulu.

La prise de vue avec l’iPhone permet un workflow très fluide avec les Réseaux Sociaux. Grâce à l’utilisation de lentilles externes et dédiées, il est possible de simuler l’utilsation  d’objectifs variés. Les applications pro permettent de récupérer un certain contrôle sur les réglages de prises de vue. Et si vous doutez encore de la qualité des photos iPhone, sachez qu’il existe un concours qui récompense chaque année les meilleures photographies prisent avec ce smartphone : l’Iphone Photography Awards (IPPAWARDS). Les photos lauréates devraient vous faire changer d’avis !

LightRoom étant présent et identique à la fois sur ordinateur et sur iPhone, la post-production pourra se faire, dans la majeure partie des cas, indifféremment sur un support ou sur l’autre. Le passage sur ordinateur sera cependant privilégié si des retouches Photoshop, ou Affinity Photo, s’avèrent nécessaires (suppression de petits défauts par exemple).

UTILISATIONS :

Les photos peuvent servir de support pour les publications, les stories, les Social Ads… Vous pouvez présenter un nouveau produit, faire partager un de vos événements à votre communauté, réaliser un tutoriel pour faciliter la prise en main de votre produit, illustrer votre blog ou votre Newsletter, etc.

LOGICIELS :

Retouches : LightRoom, Photoshop, Affinity Photo

Retouches iPhone : LightRoom, PS Express

Photos iPhone : ProCam

RÉFÉRENCES :

Ayant choisi l’option Cinéma Audio Visuel pour le BAC, mon oeil est activement formé à comprendre et construire une image depuis que j’ai 16 ans…

Diplômée de l’ESRA, j’ai eu une formation sur la prise de vue filmique et photographique de deux ans (la troisième année étant mon année de spécialisation en montage).

J’ai poursuivi mon apprentissage de la photographie par une pratique régulière et l’autoformation.

 

Soyons honnête, qui n’a jamais eu une image négative d’une société, simplement car son site internet était mal structuré, utilisait des couleurs criardes ou des éléments qui clignotaient ? Soigner le graphisme de ses supports de communication, c’est soigner sa présentation. Vous n’iriez pas en rendez-vous client habillé·e n’importe comment ? Eh bien, dites-vous que vos Réseaux Sociaux, ainsi que votre Site Internet, ce sont votre image en ligne.

Pour que vos clients vous reconnaissent immédiatement, quel que soit le support de communication que vous utilisiez, il est impératif de vous créer une identité visuelle forte.

C’est dans ce cadre là que je vous propose de créer votre charte graphique. Grâce à elle, vos clients vous reconnaitront en un clin d’œil.

À partir de votre charte graphique, je pourrai ensuite construire vos éléments de communication de manière cohérente. Je vous propose à la fois du graphisme « fixe » et des animations vidéos simples. 

Les graphismes « fixes » peuvent être, par exemple, du flat design, des publications pour vos réseaux sociaux, de la mise en page, etc.

Les animations vidéos peuvent être une animation de logo, une animation de texte, du motion design, du GIF, des Cinemagraphs, etc.

UTILISATIONS :

Le graphisme web offre de nombreuses possibilités d’utilisations. Il est possible de créer des bannières publicitaires, des newsletters, et plus largement, tous les éléments visuels de votre site, de votre blog et de vos pages sur les Réseaux Sociaux.

Le graphisme va également être très important dans la création de vos publications et de vos publicités sur les Réseaux Sociaux.

LOGICIELS :

Image :  Illustrator, Photoshop, Affinity Designer, Affinity Photo

Vidéo : After Effect

RÉFÉRENCES :

Ayant choisi l’option Cinéma Audio Visuel pour le BAC, mon oeil est activement formé à comprendre et construire une image depuis que j’ai 16 ans…

Passionnée par tout ce qui se rapporte à l’image, je me suis formée en autodidacte au graphisme, notamment grâce aux tutoriels de Tuto.com.

Si les tutoriels m’ont également beaucoup apporté dans ma pratique d’After Effect, j’ai toutefois débuté mon apprentissage de ce logiciel par une formation de trois semaines chez M2i, en 2011.

Mettre en forme un contenu rédigé par vos soins ou construire un discours en partant d’une feuille blanche, toutes les options sont possibles.

Écrire pour les Réseaux Sociaux et pour Internet, c’est savoir adapter le discours de la marque au langage de ses clients. C’est également, savoir prendre en compte le SEO (dans le cas d’écriture d’articles de blog) ou savoir rédiger des argumentaires efficaces (dans le cas de création de Newsletters).

Rédiger des publications pour les Réseaux Sociaux, c’est également savoir gérer les différents types de hashtags, les appels à l’action et bien entendu savoir répondre aux commentaires laissés par vos clients.

UTILISATIONS :

Les textes sont au cœur de toutes vos communications digitales. Il n’y a pas de publications, pas de Social Ads, pas d’articles de blog, ni de Newsletter, sans Copywriting.

Les emails, et notamment les Newsletters, offrent un des ROI les plus élevés de toutes les solutions marketing. Créer des Newsletters soignées et efficaces sont donc un des principaux enjeux de votre stratégie digitale.

Vous pouvez également proposer à vos prospects des Livres Blancs (eBooks, Fiches PDF, ou autres) afin de vous construire une base de données de prospects qualifiés, puisque intéressés par votre sujet.  Leur rédaction demande du temps et doit respecter certains codes. Il peut donc être très utile de les faire rédiger (ou retravailler) par une personne extérieure à votre domaine, et qui aura le recul nécessaire à cet exercice.

Enfin, répondre aux commentaires laissés sur vos Réseaux Sociaux et sur vos articles de blog, c’est aussi savoir gérer les commentaires négatifs. Faire face à un Bad Buzz, plus ou moins important, peut faire peur… Mais en respectant certains codes et en faisant preuve d’écoute, de diplomatie, voire de fermeté polie, le problème devrait se résoudre rapidement.

LOGICIELS :

Mailing : MailChimp

Mise en page : Pages, Keynote, Affinity Publisher

Blog : Wordpress

Outils SEO

RÉFÉRENCES :

De formation littéraire, j’ai toujours aimé écrire. Je me suis formée au Copywriting de manière autodidacte, en suivant des cours en ligne (par exemple le cours « 30 Copywriting Secrets from the Best Ad Campaign of All Time » de Alan Sharpe) et en lisant des ouvrages spécialisés (comme « Augmenter le trafic de son blog » de Florence Tran).

Concernant tout ce qui se rapporte spécifiquement aux Réseaux Sociaux, je me suis formée via la plateforme OpenClassRooms et sa formation dédiée.

Enfin, j’ai obtenu le score de 898/1.000 au concours du Certificat Voltaire, le concours de référence pour l’orthographe, en France.

Je vous propose deux formes de films : les films « traditionnels » et les films « iPhone ».
 
Les films traditionnels : tournages légers avec DSLR et/ou caméra d’action.
Les films iPhone : tournés (et potentiellement montés) avec un iPhone.
 
Faire un film avec un iPhone peut sembler un peu bas de gamme, et pourtant, des réalisateurs connus, tels que Michel Gondry et Steven Soderbergh, ont déjà franchi le pas.
 
L’iPhone permet de filmer en 4K, de varier les vitesses d’enregistrement et de choisir entre le format horizontal et le format vertical.
De nombreux accessoires, tels que des micro-cravates, des lentilles additionnelles ou encore des stabilisateurs, peuvent transformer un iPhone en une petite caméra professionnelle.
 
Bien entendu un iPhone ne rivalisera jamais avec un DSLR à plusieurs milliers d’euros, mais pour une diffusion sur les Réseaux Sociaux, il reste un compromis des plus intéressants. L’iPhone offre une souplesse d’utilisation incroyable, un flux de production parfaitement adapté aux Réseaux Sociaux et une qualité d’image irréprochable.

UTILISATIONS :

Les vidéos peuvent servir de support pour les publications, les stories, les Social Ads… Dans la mesure où le format vidéo est celui qui engendre le plus fort taux d’engagement, il est conseillé de l’utiliser le plus souvent possible.

Vous pouvez présenter un nouveau produit, faire partager un de vos événements à votre communauté, réaliser un tutoriel pour faciliter la prise en main de votre produit, faire le making of d’un tournage « lourd » ou d’un shooting photo, réaliser une publicité internet, etc.

LOGICIELS :

Tournage iPhone : Filmic Pro

Montage : Premiere Pro, Final Cut X

Montage iPhone : LumaFusion

RÉFÉRENCES :

Diplômée de l’ESRA section Montage Vidéo

15 ans d’expérience professionnelle dans le montage

Certifiée des Gobelins pour leur MOOC Tourner et monter un reportage pro avec son smartphone